Au Nain Bleu, créateur de jouets depuis 1836

Newsletter

AccueilAccueil > Notre Histoire


Marchand de jouets depuis 1836
Une histoire de famille de famille depuis 180 ans.

 

Au coeur de paris, ce qui se fait de mieux en matière de jouets

L'histoire de la marque Au Nain Bleu débute à Paris il y a plus de 170 ans à l'initiative d'une famille, les Chauvière. En 1836, Jacques-Edouard Chauvière et sa femme Louise lancent un commerce de jouets qu'ils baptisent « Au Nain Bleu », en référence au fameux jeu du Nain -Jaune - jeu de cartes et de hasard très en vogue au XIXe siècle - et à la couleur bleue de la façade de la première boutique. D'abord implanté au 27 boulevard des Capucines, Au Nain Bleu s'impose rapidement comme une référence dans le monde du jouet. En 1853, le baron Haussmann et Napoléon III changent sa destinée en décidant de construire un nouvel opéra à proximité de l'enseigne; le quartier devenant ainsi l'un des plus huppés de la capitale.

Au Nain Bleu séduit une clientèle royale et princière attirée par le dynamisme du Second Empire. L'enseigne joue désormais dans la cour des grands et propose ce qui se fait de mieux dans l'industrie du jouet français qui devient la meilleure du monde.
Fin XIXe, les trousseaux de poupées du Nain Bleu réalisés en exclusivité dans notre atelier de couture deviennent la spécialité de la Maison où les cours d'Europe se fournissent.

Au Second empire, les cours d'europe se fournissent au nain bleu

...À quelques pas plus loin, boulevard des Capucines, 27, comment passer devant le NAIN BLEU sans le visiter ? Ce magasin est pour vous, mes petites amies, une station obligée. Poupées à la mode avec leurs trousseaux, et quels trousseaux? Des robes de soie ou de velours, de vrais cachemires de l'Inde, des fourrures, des capelines en satin piquées, garnies de cygne, des bottes à l'écuyère à lacets ou à boutons, des parures, des bracelets, des colliers, des éventails, des aumônières...

Extrait du magazine « La POUPÉE » de décembre 1863.

Les innovations exclusives des fabricants de la Maison se succèdent. Un nouveau type de moules permet un accroissement de la quantité et de la qualité des productions de poupées, plus sophistiquées et incassables.
Certains exemplaires labellisés Au Nain Bleu se retrouvent aujourd'hui dans les salles de ventes atteignant des enchères records. Au début du XXe siècle, une nouvelle génération arrive aux commandes.
Georges Fauvet, en épousant l'une des filles Chauvière, donne une nouvelle impulsion au Nain Bleu. L'un de ses amis vient de construire un grand immeuble au coin de la rue Saint Honoré et de la rue Richepanse. Il lui permet de s'agrandir en lui réservant le rez-de-chaussée. Georges Fauvet dynamise l'enseigne en concevant de superbes catalogues.
Ils offrent des nouveaux débouchés à de nombreux artisans français.
Parmi toutes les grandes boutiques de jouets, seules quelques-unes résistent aux assauts du temps. Au Nain Bleu domine et s'impose par sa qualité, sa créativité et son exclusivité. Jeanne et Georges Fauvet choisissent la devise : « Rien n'est trop beau pour le Nain Bleu ».

Au xxe siècle jeanne fauvet choisit la devise : « rien n'est trop beau pour le nain bleu »

A l'été 1939, durant « la drôle de guerre », Jeanne Fauvet perd son mari. Comme beaucoup de femmes de l'époque, elle fait front et reprend courageusement le flambeau. En cette période troublée, Au Nain Bleu, comme beaucoup d'entreprises, s'adapte aux pénuries: la toile cirée remplace la peluche, le bois découpé se substitue au métal.
L'enseigne tourne au ralenti mais survit notamment grâce aux exportations vers les États-Unis. Au lendemain de la guerre, Jeanne Fauvet redéploie l'entreprise secondée par ses deux nièces, Line Labey et Denise Mautin. Le trio féminin, en pleine phase avec l'évolution de la société, répond aux attentes d'une clientèle de plus en plus nombreuse. Ce sera ensuite au tour de Line Labey d'assurer la direction de la Maison. Dans les années 80, elle maintient son positionnement haut de gamme exclusif et offre une gracieuse alternative à Paris aux nouvelles offres des réseaux de magasins de jouets.

En 2015, la société Au Nain bleu se fournit exclusivement en peluches "made in France".  Au Nain Bleu, devient le seul distributeur de peluches 100% françaises à la marque Au Nain Bleu.


«...AU NAIN BLEU ! Il n'est pas un parisien pour lequel ce mot n'évoque de naïfs souvenirs d'enfance.
Qu'ils sont jolis et séduisants ces joujoux de luxe, ces poupées aux joues roses et aux yeux naïfs, parées comme de petites châsses, ces pantins disloqués, ces animaux et tous ces jouets divers qui donnent tant d'illusions aux enfants !
Ne sont-ils pas, eux aussi, des marchands d'illusions, ces marchands de beaux joujoux... La maison du NAIN BLEU est devenue actuellement, le magasin dans lequel, on trouve les jouets les plus beaux et les plus luxueux, les plus jolis jeux de salon et les jeux de jardin les plus recherchés ».

Extrait de « Paris, Ville Lumière » en 1909 qui passe en revue les enseignes prestigieuses de la capitale.

 

(vide)